Villedieu-le-Château Selim Arik : futur Mister France ?

VILLEDIEU-LE-CHATEAU - Selim Arik, 22 ans, défendra les couleurs de la région Centre-Val de Loire, lors de la finale du concours de beauté Mister France, le 8 mars.

19/02/2016 à 11:35 par Administrateur

Le jeune homme est boxeur semi-professionnel et instructeur de boxe anglaise.
Le jeune homme est boxeur semi-professionnel et instructeur de boxe anglaise.

Le prochain Mister France sera-t-il Casthéopolitain ? Selim Arik, 22 ans, y croit dur comme fer. « Le stress commence à monter mais je suis confiant », sourit-il.

Boxeur semi-professionnel, Selim Arik (1 m 90, 89 kilos) habite au Mans. Mais il a passé une grande partie de son enfance à Villedieu-le-Château, chez André Pierson, son grand-père.

« Pendant les vacances, il m’emmenait à la pêche, à la chasse et aux champignons, se souvient le jeune homme. Sur le chemin du retour, il s’arrêtait au moins chez six personnes différentes, pour discuter ou boire un verre. À Villedieu, j’ai appris les valeurs de la vie. »

L’équivalent des Miss France

À l’été 2015, son frère lui parle du concours de beauté Mister France, l’équivalent masculin des célèbres Miss France (auquel a participé cette année une Sarthoise, Angeline Laurent). « J’étais en vacances, je me suis inscrit et j’ai envoyé quelques photos de vacances. »

Trois mois plus tard, on l’appelle. « J’avais un peu oublié que j’étais candidat », avoue-t-il. À l’issue des sélections, deux profils sont retenus par le jury Pays de la Loire. Impossible de les départager.

Ambassadeur de Villedieu

« Ils nous voulaient tous les deux », raconte Selim Arik. Le jury lui propose de représenter la région Centre-Val de Loire. Il accepte, sans hésiter. « J’étais fier, explique-t-il. Fier d’être finaliste. Fier d’être l’ambassadeur du petit village de mon enfance. »

En ce moment, Selim Arik prépare la finale. Elle se déroulera le mardi 8 mars, à l’espace Pierre Cardin, sur les Champs-Elysées, à Paris. Pour lui, le concours est d’abord une opportunité. « Je veux faire du mannequinat, avance-t-il. Mister France, c’est un moyen de bien commencer. Dans la salle, il y aura des recruteurs d’agence. » L’année dernière, Mister France a notamment défilé pour Jean-Paul Gaultier.

Régulièrement, on entend des critiques sur les concours de beauté. Selim Arik les balaye. « Je ne parle pas de beauté mais de charisme, corrige-t-il. Pour moi, Mister France doit être entraînant. C’est le symbole d’une jeunesse dynamique et sportive. »

Un métis en terre FN

Fils d’un père marocain et d’une mère française, Selim Arik veut aussi être le représentant d’une France métissée, dans un petit village… dirigé par un maire Front National, Jean-Yves Narquin.

Si le maire veut faire une photo avec moi, il n’y a aucun problème !, lance-t-il. Avec Mister France, je veux casser les clichés et les a priori qu’on nous met dans la tête. Il n’y a pas une France blanche et une France black. Il y a la France. Je suis un candidat à l’image de la France de 2016.

À vos votes !

Jusqu’au 29 février, vous pouvez voter pour Selim Arik, une fois par jour, sur le site officiel de Mister France. Comment ça marche ? Rien de plus simple, il suffit juste de vous inscrire, puis de voter. Pour l’heure, le Casthéopolitain est deuxième (sur quinze candidats).
Le gagnant des votes internet aura une voix supplémentaire, lors du vote final du jury, le 8 mars.
Bonne chance à lui !

41800 Villedieu-le-Château

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter